8 plats typiques de la cuisine artisanale française

La France est reconnue à travers le monde pour de nombreuses raisons. Elle est considérée par exemple comme une destination touristique de choix en raison de sa richesse culturelle. En dehors de cela, ce pays est également compté parmi les références en matière de mode. En effet, il y existe diverses maisons de luxe qui figurent parmi les meilleures du marché mondial. Une autre raison qui fait de la France un pays passionnant est sa cuisine. Loin d’être uniquement gastronomique, elle est aussi artisanale. Voici une liste de 8 plats typiques de la cuisine artisanale française.

La joue de porc confite aux graines de moutarde

La cuisine artisanale française est basée sur un savoir-faire traditionnel. Elle est aussi marquée par l’usage d’astuces de grands-mères qui lui confère son côté unique. Ces caractéristiques sont parfaitement représentées par la joue de porc confite aux graines de moutarde. Ce plat typique des régions comme la Normandie s’adapte aux traditions des endroits où il est cuisiné.

Il est très apprécié des amateurs de viande tendre. En effet, toute la recette est basée sur cette caractéristique et évite de l’altérer. La joue de porc confite peut être cuisinée de plusieurs façons. Toutefois, avec les graines de moutarde, gourmandise et saveurs délicates seront au rendez-vous.

La terrine de canard aux queues d’écrevisses

Un autre incontournable de la cuisine artisanale française est la terrine de canard aux queues d’écrevisses. Sa particularité est qu’elle allie à la perfection les produits de mer et de terre. Il s’agit d’un plat originaire du sud-ouest de la France même si désormais plus personne, peu importe la région, ne s’en prive. La popularité de cette recette est totalement compréhensible, car il s’agit d’un plat aussi délicieux que raffiné.

Elle se mange fraîche après trois ou quatre heures dans un réfrigérateur. Bien entendu, vous devez l’accompagner de pain grillé pour une réelle une explosion de saveurs en bouche.

plat typique cuisine artisanale française

La crème de pois chiche au cumin

La crème de pois chiche est un plat inspiré du très célèbre houmous. Ce dernier vient de l’Orient et date du XVe siècle. Il a été réadapté aux traditions culinaires françaises pour donner la crème de pois chiche. Au cumin, elle vous fait profiter d’une légèreté sans pareille. De plus, ce mets est une bonne façon d’utiliser l’effet satiétogène des pois chiches.

Il est polyvalent et peut s’accompagner de pain grillé ou de sardines à l’huile. Dans l’un ou l’autre des cas, le résultat sera à la hauteur de vos espérances. Pour plus de goût, n’hésitez pas à ajouter de l’ail et un peu de jus de citron.

Un cassoulet au confit d’oie

Le cassoulet au confit d’oie est un plat qui figure parmi les plus aimés de plusieurs régions françaises. Bien qu’il provienne du Sud-Ouest et précisément de la région historique du Périgord, il tient une place importante dans le Nord-Ouest. Cela est d’autant plus vrai qu’il est la raison pour laquelle la ville de Castelnaudary est baptisée « capitale du cassoulet ».

Le cassoulet au confit d’oie est donc inscrit dans l’histoire de la cuisine française. La viande d’oie et les haricots tendrement cuits représentent un duo que vous n’oublierez pas. Toujours pour rester dans un esprit traditionnel et artisanal, nous recommandons de cuire le cassoulet dans un récipient en terre cuite.

Des flûteaux de jambon au foie gras

Nous restons dans le Périgord avec les flûteaux de jambon au foie gras. Il s’agit d’une spécialité rare de la région qui demande savoir-faire et dextérité. Toute sa difficulté réside dans le fait de combiner la douceur du jambon avec le caractère du foie gras. Ce plat constitue une entrée originale.

Il est également possible qu’il fasse office d’apéritif. Tout dépendra de sa présentation. Vous pouvez vous y essayer pour émerveiller vos invités lors d’un apéritif dinatoire. Il peut être succédé d’une terrine ou encore d’un cou de canard farci. Dans l’un ou l’autre des cas, assurez-vous qu’il est servi froid.

La soupe parmentier

La soupe parmentier est un grand classique de la cuisine artisanale française. En plus d’être délicieuse, elle est aussi extrêmement nourrissante. C’est la raison pour laquelle elle apparaît comme mets de choix lors des périodes froides de l’année. Cela veut dire que vous devez la déguster chaude.

Elle doit son nom à Augustin Parmentier. Il s’agissait d’un pharmacien et diététicien de la guerre de Sept Ans qui prit conscience des valeurs nutritives de la pomme de terre. Il devint donc le précurseur de cette recette qui a conquis le cœur de tous ceux qui ont eu le plaisir d’y goûter.

Le poulet basquaise

Directement venue du Pays basque, la recette du poulet basquaise est une petite merveille de simplicité et de saveurs. Si vous êtes un amoureux de viande de poulet, il s’agit d’un plat que vous devez absolument tester.

Pour cela, il faudra notamment préparer une piperade. Pour la cuisson, il est recommandé d’utiliser des poivrons et des tomates pour apporter plus de goût au plat. Les accompagnements envisageables sont multiples, mais le riz reste celui qui est en accord avec la tradition. Il peut toutefois arriver que le riz ne figure pas parmi vos mets préférés. Dans ce cas, essayez le couscous ou des pâtes.

recette artisanale française

Le bœuf bourguignon

Originaire de Bourgogne, le bœuf bourguignon est un plat traditionnel dominical. Si un mets doit figurer dans la liste de ceux représentant la cuisine artisanale française, il s’agit bien de celui-ci. Sa recette, tout comme son nom, a grandement évolué au fil du temps. Il faut savoir que ce plat s’appelait autrefois « estouffade de bœuf ».

Il était le plat par excellence des jours de fête, dégusté avec du pain grillé frotté à l’ail. Désormais, il est accompagné de pommes de terre, de pâtes ou même d’une purée. Même si le bœuf bourguignon a connu de multiples changements, certains éléments sont restés figés. Il s’agit en l’occurrence du temps de cuisson. Il est assez long et se fait à feu doux.