Ces spécialités japonaises qui font désormais partie de notre quotidien

Ces spécialités japonaises qui font désormais partie de notre quotidien

Les relations entre la France et le Japon ont toujours été particulières, notamment culturellement. Pour rappel, Claude Monet possédait une large collection d’estampes et avait lui-même recomposé un jardin d’eau japonais sur sa propriété à Giverny. Concernant la gastronomie, c’est surtout dans les années 2000 que les mets japonais se sont imposés en France, au point qu’ils sont devenus incontournables aujourd’hui. Voici une petite liste de plats salés en guise de rappel afin de vous ouvrir l’appétit.

Le sushi, du poisson cru délicieux sur du riz au vinaigre

Les sushis ont l’air très simples en apparence, c’est pourquoi on est parfois étonné lorsqu’on découvre leur prix plutôt élevé. Il faut savoir qu’au Japon même, ils sont considérés comme des mets de luxe et qu’on n’en mange pas au quotidien, contrairement à une idée reçue. Il faut en effet les fabriquer avec du poisson ou des fruits de mer de haute qualité qui peuvent être consommés crus. C’est pourquoi on les fabrique rarement soi-même et qu’on préfère les déguster au restaurant en acheter au supermarché sous la forme d’un bentô (panier-repas).

En France, ils se sont surtout fait connaître par l’intermédiaire de l’humoriste Gad Elmaleh avec sa fameuse réplique “j’adore les sushis !”. Désormais, il est même possible de les acheter en grande surface, c’est pourquoi on peut considérer qu’ils ont réussi à se fondre dans le décor français.

Les râmen, des nouilles avec un bouillon caractéristique

Difficile de résumer les râmen en quelques phrases vu qu’il existe énormément de variantes : râmen au shôyu avec du porc, râmen au miso, Katsura râmen… Leur point commun est de contenir des nouilles de couleur jaune et de la viande. Il n’est pas rare qu’on ajoute des œufs avec évidemment de la ciboulette pour donner encore plus de goût.

Contrairement aux sushis, les râmen peuvent se préparer facilement chez soi puisqu’il suffit d’acheter un sachet contenant les nouilles et le bouillon. Ensuite, c’est à vous d’ajouter les ingrédients que vous désirez, il n’y a pas vraiment de contrainte. Si vous n’avez encore jamais mangé japonais.

Les okonomiyaki, ces pancakes salés faciles à préparer

Le mot japonais okonomiyaki signifie littéralement “faire griller ce que l’on aime”. Il consiste en réalité en une sorte de pancake salé dans lequel on met généralement du chou et de la viande de bœuf ou de porc. Ensuite, on ajoute une sauce spéciale un peu sucrée et de la mayonnaise. Le petit plus, c’est qu’on peut en préparer facilement en France, il suffit d’avoir une poêle, de la farine et des œufs. Les enfants apprécient en règle générale, c’est ce qui explique sa grande popularité au sein des foyers japonais.