Comment accorder un plat et un vin?

 

 

Un bon accord mets et vins crée un équilibre entre les composants d’un plat et les caractéristiques d’un vin. Apprenez les bases des accords afin de pouvoir créer vos propres accords. Ce guide vous montrera les étapes à suivre pour réaliser un accord. 

 

Assortiment de saveurs

 

Un accord complémentaire à un plat de fromage riche et gluant, serait un vin à forte acidité, comme le pinot gris ou le sauvignon blanc. Un accord congruent serait un vin mettant en valeur la richesse de votre fromage. Visitez le site degustationdevins pour plus d’infos sur les bons accords entre les plats et les vins.

 

Aliments salés

Le sel est un composant alimentaire harmonisant. Il a tendance à atténuer les tannins agressifs. Celui-ci peut aussi accentuer :

  • la richesse de votre vin ;
  • son corps ;
  • ses saveurs fruitées pures.

En d’autres termes, vous pouvez choisir deux types d’accords avec votre boisson. Le vin fruité et acide pourrait aider à assortir des aliments salés. Le sel ajoutera à la sensation de corps et de plénitude du vin tandis que le piquant du vin complétera le salé de l’aliment.

 

Les aliments acides

L’acidité des aliments est une arme à double tranchant pour accompagner les vins. D’un côté, elle peut être un peu cauchemardesque. Le piquant d’une vinaigrette, d’un jus de citron ou même de tomates peut donner l’impression d’un manque de vitalité ou d’une certaine ” platitude ” à votre vin. D’un autre côté, un peu d’entrain dans votre nourriture pourra aider à ramener un vin au bord de la limite de l’acidité. En effet, les aliments acides peuvent faire paraître les vins bien plus pleins et plus fruités. L’acidité des aliments sera compensée ou annulée par celle du vin. Il faut donc respecter scrupuleusement les niveaux d’acidité des deux.

 

Règles simples pour accorder mets et vins

 

Les saveurs similaires des aliments et des vins se complètent. Le poisson avec une sauce au citron et un pinot gris ont tous deux des saveurs d’agrumes, ils se marient donc parfaitement. Les aliments légers comme la volaille et le poisson sont complétés par des vins plus délicats. Un vin blanc étant un choix instinctif, les vins rouges légers et peu tanniques sont également très appréciés. Les vins à forte acidité, comme un riesling jeune, sont souvent utilisés pour nettoyer le palais lors de la consommation d’aliments gras comme le curry ou les sauces riches et beurrées. La règle générale est de servir un vin au moins aussi sucré ou plus sucré que le plat servi. Les aliments sucrés font paraître les vins secs trop acides et acidulés. Les vins plus doux pour leur part soulagent les plats épicés.