Jalapeno : comment le faire pousser et de quelle manière le consommer ?

Jalapeno

Le « jalapeno » est un fruit. Oui, de manière véridique. Il fait partie de la famille des piments ou des « capsicum », une variété botanique de plantes dont la provenance est celle des « solanaceae ». Par rapport aux 40 autres espèces initialement trouvées en Amérique, le jalapeno est un piment de taille relativement moyenne, mesurant entre 2.5 à 3.5 pouces en longueur.

Ce genre-ci est originaire du Mexique, d’où l’appellation « jalapeno » ou « piment », en français. Depuis sa découverte, cette espèce se trouve dorénavant commercialisée dans le monde entier, et est connue pour son populaire agrément orné d’un degré de chaleur agréable, doux et à la fois agressif en bouche. Ce piment semble donc convenir parfaitement aux palais !

Est-ce que le piment Jalapeno pique ?

D’où notre réponse à la question : est-ce que le Jalapeno pique ? Oui, mais pas trop. Dans la limite du raisonnable et de ce que nos papilles gustatives peuvent supporter. Se trouvant aux environs des 5000 unités de chaleur Scoville, il est apprécié pour ce côté piquant et croquant, explosant la fraîcheur et non l’agressivité.

D’autre part, les jalapenos sont le plus souvent verts. C’est de cette façon qu’ils sont présentés sur le marché et dans les plus grands restaurants. Toutefois, si le piment est laissé plus longtemps sur sa plante, celui-ci tend à devenir rouge, et apporte une saveur légèrement différente. Bien que similaire, le jalapeno rouge paraît moins agressif en bouche, plus sucré et présente certaines similitudes au poivron.

Comment manger le Jalapeno ?

La culture de ce type de piment est avantageuse, car il se laisse faire et est assez tolérant. Les piments jalapenos sont consommables séchés ou frais, selon les goûts. Il vous est possible de les inclure dans différents plats que vous souhaitez épicé, ou encore les réduire en poudre et les mettre de côté pour plus tard !Si vous les achetez au marché, ces derniers seront alors d’ores et déjà parés à la consommation. Il est possible de l’associer avec des tomates, de l’ail et du poivre, mais aussi des poivrons et du paprika, pour en faire une soupe pimentée.

Si en revanche, vous cultivez le piment, voici comment vous pouvez procéder pour le destiner à être dégusté :

  • Exposez le piment au soleil de façon à le sécher, puis conservez-le dans un endroit tempéré, frais et sec. Ils conservent également leur éclat lorsqu’ils sont plongés dans le vinaigre ou l’huile, et peuvent même se congeler.

Assurément, ce piment est à tenir hors de la portée des enfants. C’est un type qui reste relativement brûlant, et peut vite nuire aux mains ou aux yeux, sans précaution prise. Par ailleurs, le port d’une paire de gants est vivement recommandé, pour toute manipulation des graines de ce piment.

Quel est le piment le plus fort du monde ?

piment

Le titre du piment le plus fort du monde est actuellement monopolisé par le célèbre « Carolina Reaper », qui semble bien porter son nom, pour la simple raison que sa composition vient littéralement faucher chaque recoin de l’intérieur de la bouche. C’est un type de piment qui possède l’aptitude à provoquer des migraines et des effets secondaires indésirables si sa consommation n’est pas étroitement modérée, tels que : des bouffées de chaleur, des palpitations, des vomissements, etc.

Comment utiliser le piment Jalapeno ?

L’avantage avec cette variété, c’est qu’elle peut se manger et se cuisiner sous bien des formes. Cru, épicé ou cuit, revenus à l’huile avec un oignon, marinés au vinaigre ou encore agrémentés dans une sauce quelconque, les choix sont multiples.

Dans les mets à saveurs mexicaines comme la salsa, le guacamole, une préparation à tacos ou sur des nachos. On l’ajoute aussi pour donner du piquant à une omelette ou à une sauce tomate. On retire les graines et la membrane blanche qui les retient à l’intérieur pour réduire l’intensité de piquant, ou on les garde si on aime ça bien relevé !

Comment faire pousser des jalapenos ?

pousse Jalapeno

Voici un guide complet de la culture du piment jalapeno

Comme il a été dit plus précédemment, le jalapeno n’est pas difficile à cultiver et se laisse faire. Mais s’il y a bien un conseil à suivre lors de la préparation de votre terrain, c’est de commencer la culture de vos plantes en intérieur, selon la saison adéquate. Il ne vous sera que bénéfique que de commencer leur culture en les préservant avant tout de toute intempérie extérieure. Le fait est qu’ils ont tendance à prendre leur départ lentement et donc, traîner au début de la pousse des plantations. Le mieux sera de commencer la culture intérieure lors des 8 premières semaines, pour entamer le reste des étapes à l’extérieur.

  • Pour une semi plantation par exemple, vous pouvez vous munir de petits récipients semblables aux godets. Vous y parsemez de l’engrais naturel que vous prendrez soin d’arroser.
  • Dès lors que vos godets seront prêts, vous sèmerez vos graines en surface. Avec parcimonie à raison de plusieurs fois par jour (au moins 5 fois), vous les hydratez convenablement.
  • Votre plantation étant organisée, vous pourrez alors placer vos cultures sous une serre, avec un couvercle et dont la température varie entre 24 et 30 C°. Là où la lumière a un libre accès, sans accentuer l’effet de chaleur. Il est important de maintenir l’environnement et le terreau humides, mais pas mouillé.
  • Commencez à retirer le couvercle dès que vous apercevrez les premiers germes.

Pour ne pas perdre de temps lors de la maturité du fruit, voici une astuce : cisaillez la tige se trouvant une feuille après le dernier fruit, en commençant du pied pour continuer vers le haut, lorsque vous constaterez que les piments se seront correctement formés.