Qu’est-ce qu’un vin biodynamique?

 

Les vins naturels, les vins bios et les vins biodynamiques ont depuis quelque temps le vent en poupe. Si le vin naturel et le vin biologique sont plutôt connus, ce n’est pas le cas pour le dernier. Le vin biodynamique definition est un type de vin biologique qui intègre des dimensions philosophiques et cosmologiques dans le cadre de ses phases de conception. Ce mode de production est appliqué par les vignerons afin d’adapter leurs pratiques viticoles à la position des astres. Voici tout ce que vous devez savoir sur le vin biodynamique.

Le vin biodynamique, qu’est-ce que c’est ?

 

La biodynamie appliquée au vin est de nos jours encore méconnue du grand public. Le vin dynamique definition est un type de vin biologique fabriqué suivant un cahier de charges spécifique de l’agriculture biologique. La fabrication du vin biologique suit alors un cahier de charges imposant une fabrication dépourvue d’engrais, de pesticides et d’OGM. La phase de vinification est également encadrée par la règlementation concernant les matières premières et les additifs pouvant être utilisés. Retrouvez dans notre article, plus d’informations sur le vin nature à lyon.

 

Quelles sont les différences entre le vin biodynamique et le vin bio et le vin naturel ?

 

Le vin naturel, le vin bio et le vin biodynamique sont très souvent confondus. Les types de vin se distinguent pourtant pour leur mode de fabrication.

 

Le vin biologique

La production de vin biologique était à l’origine encadrée qu’à l’étape de la viticulture. Ce n’est que depuis peu que la règlementation a intégré le processus de vinification. Certains procédés sont proscrits tandis que d’autres restent autorisés : 

  • l’acidification et la désacidification ;
  • le rajout de tanin ;
  • l’ajout de levures, de soufre ou de copeaux de bois.

 

Le vin biodynamique

Le vin biodynamique a un système de fabrication identique au vin bio, avec des démarches écologiques encore plus avancées. L’utilisation des méthodes favorise le lien entre la terre et les raisins. Pour cela, les vignerons se servent de diverses préparations faites de plantes pour assurer le bon développement des vignes. Pour la production de vins biodynamiques, les procédés autorisés sont : la filtration, la chaptalisation et le collage des vins.

 

Le vin naturel

Les vins naturels allient les bases de fabrication des vins biologiques et des vins biodynamiques. La viticulture et la vinification se distinguent pour l’absence de produits chimiques tout au long du processus.

 

Quels sont les spécificités du vin biodynamique ?

 

Nous allons nous intéresser un peu plus sur les vins biodynamiques.

 

La biodynamie et le cycle lunaire

La viticulture biodynamique utilise le cycle lunaire pour le travail de la vigne et du sol. Il en est de même lors de la vinification, les producteurs tiennent en compte de la lune montante, la lune descendante, le jour feuille et le jour racine. D’après les vignerons, la réduction du vin est plus ressentie durant la lune descendante. C’est la période favorable pour une excellente dégustation.

 

La phytothérapie dans la vigne

La méthode de fabrication par biodynamie consiste à pulvériser des produits à base de plantes telles que l’ortie, la prêle, la valériane ou encore la sauge. Des minéraux sont également rajoutés pour renforcer les plantations. Les pulvérisations sont aussi bien d’excellents moyens de protection pour les plants de vignes. 

 

Les préparations privilégiées lors d’une plantation de vin biodynamique

 

Les vignerons privilégient trois types de préparations pour assurer le dynamisme de ses vignes.

 

De la bourse de corne

La bourse de corne assure un renforcement du sol au niveau de la racine des vignes. La préparation se fait en ajoutant une bouse de vache dans une corne, à enterrer pendant l’hiver pour une fermentation. Au printemps, la préparation est sortie de terre pour ensuite faire l’objet d’une dilution dans l’eau de pluie. Le mélange doit être pulvérisé sur les plants.

 

De la silice de corne

La silice de corne est une préparation qui consiste à mettre un cristal de roche dans la corne de la vache. Ce cristal doit être enterré en été. Cette préparation est plutôt pour les parties supérieures des vignes. Le mélange est à pulvériser au-dessus des plantes pendant l’hiver. Le produit naturel assure une bonne croissance des feuilles.

 

Du compost de bouse

La viticulture biodynamique utilise également du compost de bouse pour assurer le développement des vignes. Le compost est fait à base de nombreux éléments : poudre de basalte, coquilles d’œufs et autres. Cette préparation peut être pulvérisée nombreuses fois en une seule année, sur les racines ou les feuilles, en fonction de la période

 

Conseils pour bien choisir sa bouteille de vin

 

Vin rouge, vin rosé, vin blanc, vin fruité, ce ne sont pas les choix qui manquent pour une bonne dégustation lors d’occasions spéciales. Au-delà de la bouteille, certains éléments sont à prendre en compte pour le choix de sa bouteille de vin.

 

L’indication bio

L’indication est l’élément qui va permettre de savoir que la fabrication du vin a respecté un certain cahier de charges. On peut citer quelques labels connus :

  • AB, regroupant les vins issus de raisins biologiques, sans produits chimiques lors de la fabrication ;
  • Ecocert, pour les vins produits suivant les normes de l’agriculture biologique ;
  • Demeter, pour les vins conçus avec des raisins biodynamiques, etc.

 

Le millésime

Le millésime peut être visible sur la bouteille de vin. S’il est affiché, cela signifie que plus de 85% des récoltes proviennent de l’année mentionnée. Si le vin est issu de nombreuses années, la date ne sera pas visible, impliquant que le vin n’est pas millésimé.

 

La teneur en alcool et en sucre

Les vins sucrés disposent souvent d’un haut degré en alcool. Le degré de l’alcool va dépendre des choix de chacun. Pour les vins mousseux, la teneur en sucre est visible au niveau de l’étiquette. C’est ce qui va déterminer si le vin est sec, demi-sec, moelleux, en fonction des préférences.