Comment sublimer la viande de lapin ?

Plus que quelques semaines et nous célébrerons Noël et le Nouvel An. Quelques jours de festivités et de partage qui s’accompagnent le plus souvent de bons repas. Lorsqu’on parle de réveillon de Noël ou encore de fêtes de fin d’année, on pense généralement à la dinde aux marrons. Mais que diriez-vous cette année de changer un peu vos habitudes ? Avez-vous déjà pensé à cuisiner du lapin pour les fêtes de Noël ? Un choix certes inhabituel, voire déroutant, mais qui bien maîtrisé pourrait faire de nombreux adeptes.

De la viande de lapin pour un repas de fête : bonne ou mauvaise idée ?

Traditionnellement, pour les fêtes de fin d’année, vous vous dirigez vers la volaille et le bœuf. Pour marquer le coup cette année, pourquoi ne pas sortir de vos bonnes vieilles habitudes ? Nous avons la chance d’avoir une grande diversité de viandes, rouges comme blanches, alors pourquoi ne pas en profiter ? Pour cette année, tournons-nous vers le lapin, une viande blanche souvent mésestimée qui possède pourtant de nombreux bienfaits.

La viande de lapin fait partie depuis longtemps de la tradition culinaire française. Toutefois, très peu de Français la consomment aujourd’hui au quotidien au même titre que le poulet, le porc ou le bœuf. Pourtant, il s’agit d’une viande blanche tendre et goûteuse, avec de nombreux avantages nutritionnels.

Elle a notamment l’avantage d’être très peu calorique et d’être riche en vitamines et en minéraux. Vous pourrez ainsi la consommer sans (trop) vous culpabiliser si vous êtes de ceux qui font attention à leur cholestérol. Le lapin est une excellente viande pour l’hiver, et les recettes pour cuisiner facilement du lapin ne manquant pas, vous n’avez plus d’excuse pour l’intégrer à vos repas de fêtes. Que demander de plus pour concocter un mets de prestige ?

Viande de lapin

Viande de lapin : comment choisir de beaux morceaux ?

Délicate et savoureuse, la viande de lapin est un aliment de choix. Sa préparation est relativement facile et presque tout dans le lapin est comestible. Cuisse, râble, abats… vous aurez un large choix chez votre boucher.

Comment choisir sa viande de lapin ?

Comme pour toutes les viandes, il est préférable d’acheter la viande de lapin dans votre boucherie habituelle. Vous aurez ainsi la garantie d’avoir une viande de qualité. Si vous devez acheter votre viande de lapin en grande surface, pensez à bien vérifier sa provenance. Vous pourrez choisir entre le lapin industriel et le lapin fermier. Ce dernier est évidemment le plus recommandé et, le plus souvent, il est doté d’un label (label de France ou label Rouge).

Lors de l’achat de votre viande de lapin, veillez à choisir une viande à la chair rosée. Pour ce qui est du foie, il doit être rouge et non tacheté. Les rognons, eux, doivent être recouverts d’une graisse bien blanche. Évitez le plus possible d’acheter de la viande de lapin congelée, car celle-ci aura perdu de sa saveur.

Pour quel morceau du lapin succomber ?

Le choix du morceau dépendra de la manière dont vous souhaitez préparer votre viande. Pour une part individuelle, la cuisse est l’idéal. Moelleuse et savoureuse, il s’agit de la partie la plus maigre du lapin. Sa cuisson est simple et rapide. La cuisse de lapin se cuisine aussi bien en papillote qu’au four ou en cocotte, accompagnée d’herbes aromatiques et de légumes.

Pour une première expérience avec le lapin, vous pouvez opter pour le filet, un morceau tendre à souhait. Ce morceau est parfait pour les cuissons à la sauteuse ou à la vapeur. L’avantage avec le filet est qu’il permet une large possibilité d’expérimentation. Si vous souhaitez des plats plus raffinés et plus élaborés, optez pour le râble. Vous pourrez le trouver entier, en morceaux ou encore tranché fin. Le râble peut être rôti, cuit au wok ou en papillote. Ce morceau est particulièrement charnu et savoureux.

Le lapin est également une viande adaptée au barbecue. L’épaule est le morceau adéquat pour ce type de cuisson. Sa chair est fondante et plaît particulièrement aux plus gourmands. Badigeonné de moutarde et d’huile d’olive, ce morceau sera savoureux. Enfin, parmi les morceaux les plus appréciés, il y a la gigolette, encore plus succulente que l’épaule. Persillé, il s’attendrira au fur et à mesure de la cuisson et donnera une viande fondante en bouche.

Comment cuisiner la viande de lapin ?

Le lapin est une viande facile à cuisiner qui s’associe avec pratiquement tous les autres aliments. Vous aurez ainsi le loisir de tester différentes recettes et d’adapter la viande à votre goût. Si le civet de lapin est un classique, il existe d’autres manières de sublimer cette viande blanche.

Le lapin à la moutarde au four

Rien de tel qu’une cuisson lente pour libérer toute la saveur de la viande de lapin. Une cuisson au four sera l’idéal pour obtenir une chair tendre et succulente. Le lapin à la moutarde au four est une recette classique et simple à exécuter.

Pour ce plat, vous aurez besoin d’un lapin entier ou des morceaux de votre choix. Faites revenir votre viande dans un peu d’huile d’olive. Ceci fait, disposez-la dans un plat qui rentre au four puis badigeonnez-la d’une bonne dose de moutarde. Rajoutez-y ensuite des oignons, de l’ail et des herbes aromatiques. Pour donner encore plus de saveur à votre lapin, versez dans le plat un peu de vin blanc. Il ne reste plus qu’à enfourner et à retourner la viande après une trentaine de minutes de cuisson. Lorsque la moutarde commence à croûter, votre lapin est prêt ! Il peut s’accompagne de pâtes ou de purée.

Le lapin façon wok

La viande de lapin a l’avantage de se cuisiner de diverses façons. Parmi elles, la cuisson au wok, qui a pour avantage de ne pas utiliser trop de matière grasse. Pour cette recette, optez pour un filet ou un râble. La viande sera accompagnée de légumes (carotte, courgette et pois gourmands).

Commencez par préparer la marinade. Dans un saladier, mélangez de la sauce soja, du miel, de l’ail pressé et du gingembre. Découpez le lapin en petits dés puis versez-les dans le mélange et laissez reposer une heure. Détaillez ensuite les légumes en petites lamelles puis chauffez le wok. Utilisez de l’huile d’arachide, car elle résiste mieux à la haute température. Passez-y votre viande quelques minutes jusqu’à obtention d’une jolie coloration. Retirez-la du wok, faites sauter les légumes et assaisonnez. Rajoutez ensuite le lapin et laissez sur le feu 2 à 3 minutes encore. Une fois prêt, saupoudrez de graines de sésame.